logo puissance 2d

Acteurs
28/08/2017

Alimentation durable : l’Open Agrifood d’Orléans veut continuer de nourrir débats et projets

Semenciers, producteurs, transporteurs, transformateurs, distributeurs, restaurateurs mais aussi chercheurs et consommateurs se retrouvent une fois par an à Orléans pour définir le modèle alimentaire mondial de demain et initier la troisième révolution agricole et alimentaire. C'est l'Open Agrifood. Prochaine édition les 15 et 16 novembre 2017.

La quatrième édition de l’Open agrifood aura lieu les 15 et 16 novembre 2017 à Orléans, au théâtre et dans plusieurs lieux du centre-ville. Plusieurs conférences sont au programme. 

La manifestation aura pour objectif d’attirer les agriculteurs et les salariés de l’industrie agro-alimentaire en leur proposant de nombreux ateliers concrets et une exposition à l’attention des scolaires seront organisés durant ce Forum.

Au-delà du Forum, l’Open agrifood poursuit l’incubation de 5 plateformes digitales (voir ci-dessous), destinées à accroitre la performance de la filière agroalimentaire (voir plus loin).

Cette édition aura une résonance particulière en raison du décès en février dernier de Xavier Beulin, l’un des fondateurs de l’événement.
Mais l’Open Agrifood d’Orléans reste " The place to be", comme dit Emmanuel Vasseneix, co-fondateur, tout en témoignant
de l’engouement que génère ce Forum.

Les 15 et 16 novembre 2017, Orléans sera donc de nouveau le berceau de l’Open agrifood. Cette quatrième édition du Forum annuel économiques, "du champ à l’assiette", autour des enjeux de l’agriculture, de l’industrie agro-alimentaire et de la distribution alimentaire de demain, se veut un lieu de rencontres et d’échanges unique entre tous.

Agrifood a rassemblé, l’année dernière, plus de 2.500 participants venus pour réfléchir et co-construire sur la thématique de l’innovation. Restaurateurs, distributeurs... jusqu’aux consommateurs d’entreprises et d’exploitations agricoles, experts de la RSE, syndicalistes, ONG, collectivités, étudiants…
Plus de 300 innovations ont été présentées, avec une exposition interactive qui a passionné les visiteurs.
"En bref, un succès réaffirmé qui montre combien qu’il est essentiel d’échanger et de se confronter aux positions des autres sur les filières alimentaires", soulignait Emmanuel Vasseneix en juin dernier.

Cette année, l’affiche principale ne sera dévoilée qu’en septembre. Les organisateurs attendent plus de 2.000 participants, un nombre croissant selon l’organisation.
La manifestation s’ouvre davantage aux citoyens orléanais, loirétain et de la Région Centre.

Voulant associer plus étroitement les habitants à cette manifestation d’abord destinée aux acteurs économiques, Open agrifood organise sur les 2 jours un Débat Citoyen qui permettra à tous ceux qui
se sentent concernés par leur alimentation d’échanger sur leurs préoccupations, une conférence sur la restauration collective et l’approvisionnement en circuits courts, une exposition à destination de
scolaires leur permettant de découvrir comment sont cultivés et fabriqués les aliments de base du quotidien. Pédagogie et écoute seront les mots d’ordre de ces temps forts du Forum.

 

Repères : les deux dernières newsletters de l’Open Agrifood

-> Mai

-> Juillet

 

 5 plateformes digitales
5 plateformes digitales d’intérêt général pour les filières alimentaires ont d’ores et déjà été lancées :
· Visite mon assiette ! pour retrouver la confiance du consommateur en lui dévoilant les coulisses de la filière. Une application de géolocalisation ludique des sites de fabrication, de transformation et de distribution des produits alimentaires.
· Campagnon, pour pallier le manque de services du quotidien en milieu rural le manque de services de proximité ; désertification médicale ; isolement croissant des acteurs. Une plateforme qui met en lien offreurs et apporteurs de service, qu’ils soient des entreprises, des artisans et ou des particuliers.
· Startups agri, pour fédérer l’innovation Agri / Agro.
"Une plateforme incontournable de mise en relation entre startups, incubateurs et acteurs de la filière".
· Hub Agri, pour déployer à grande échelle les savoirs et innovations agricoles.
· Stop Tabous, site d’informations grand public objectif et nuancé sur les sujets polémiques au sein de la filière alimentaire.
Abrité au sein du site Alimentation générale, un contenu délivrant des définitions objectives sur le sujet polémique traité, puis des avis opposés et juxtaposés sur le sujet, laissant libre le citoyen de se faire sa propre opinion.

 

 

Une nouvelle gouvernance

A la suite de la disparition de Xavier Beulin, Emmanuel Vasseneix co-préside l’association avec Eric Thirouin, actuel président de la FRSEA du Centre depuis 6 ans, et président de la commission environnement à la FNSEA depuis 2014. Il est exploitant agricole en Eure-et-Loir. Emmanuel Vasseneix est notamment président de la commission développement durable à l’ANIA (association nationale des industries agroalimentaires) et PDG du groupe LSDH.

A leurs côtés, Luc Smessaert, exploitant agricole dans l’Oise, président de la FNSEA Nord Bassin Parisien, de l’association nationale FARRE et vice-président de la FNSEA depuis 2011, ainsi que Etienne Gangneron, agriculteur bio dans le Cher, président de la chambre d’agriculture du Cher, membre du Conseil d’Administration de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture, vice-président de la FNSEA et membre du Conseil National de l’Alimentation, incarnent l’amont agricole.

L’échelon de la transformation agricole a été renforcé par l’entrée au bureau de l’association de Jean-Philippe Puig, directeur général du groupe Avril depuis 2012.
L’échelon de la distribution sera représenté par Claude Risac, directeur des Relations Extérieures au sein du groupe Casino, et Bertrand Swiderski, directeur RSE du groupe Carrefour.

Enfin, le consommateur et la société civile sont incarnés par Daniel Nairaud, actuellement directeur général du Fonds Français pour l’Alimentation et la Santé (FFAS).


Tous les partenaires ont renouvelé leur soutien financier à l’open agrifood, qui compte, comme l’année dernière parmi ses partenaires fondateurs l’UIPP (union pour la protection des plantes), le Groupe Casino, La Laiterie Saint Denis de l’Hôtel, la Caisse des Dépôts et Consignation, la Caisse d’épargne et le Groupe Carrefour.
Les partenaires institutionnels restent fidèles à l’évènement : ville d’Orléans, Agglomération, Conseil Départemental du Loiret et Région Centre Val de Loire.

 


Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous