logo puissance 2d

Societe
03/08/2017

Baptiste Dubanchet à moins de 100 milles de la libération !

Baptiste Dubanchet est en très bonne voie pour boucler sa traversée de l'Atlantique en pédalo, initiée il y a près de trois mois. Ce mercredi matin, il était à 80 milles du but. La prudence reste bien entendu de mise mais si Baptiste maintient sa vitesse actuelle, il peut espérer arriver en Guadeloupe ce vendredi 4 août !

Après trois longs mois de solitude, Baptiste Dubanchet entrevoit sérieusement la fin de son périple très physique et usant nerveusement, à bord de son pédalo de 7,50 mètres de long sans cesse ballotté par les flots.

A quelques jours de la fin de sa traversée de l’Atlantique, il nous a donné brièvement quelques nouvelles (ses communications avec la terre sont très limitées) : « Au niveau du sommeil ça va beaucoup mieux. Je fais généralement trois grosses siestes par tranche de 24h. Je dors davantage le jour car il fait trop chaud, et je pédale la nuit. Pour ce qui est de la nourriture, je ne mange plus que du riz. Dans les moments difficiles, quand je n’ai plus le moral, j’aurais bien besoin d’aliments sucrés pour me réconforter…  »

En passe de réussir son défi, Baptiste Dubanchet ressent beaucoup de soulagement, mais aussi une forme de nostalgie : « Ce sont mes derniers jours sur l’Atlantique. Cette traversée a vraiment été difficile et pourtant je sais que ces moments me manqueront. Les nuits étoilées, les poissons, les requins, les oiseaux, le contact avec la nature, les levers et couchers de soleil… Mais je suis quand même vraiment impatient de toucher terre en Guadeloupe ! »

L’arrivée de Baptiste est donc imminente et sa progression peut être suivie sur la cartographie officielle (http://dubanchet.geovoile.com/lafai...).

Une pétition
Pour soutenir le message du jeune aventurier, vous pouvez signer une pétition en ligne. Actuellement seul au monde, chaque signature est ressentie comme un puissant vecteur de motivation pour Baptiste.
-> Cliquer ici pour accéder à la pétition

La cartographie
-> Suivez Baptiste Dubanchet durant son périple contre le gaspillage alimentaire La cartographie

En bref
L’embarcation
L’embarcation de 7,5m emportera avec elle 100kg de nourriture, une couchette et un système de désalinisation d’eau.
Baptiste en quelques mots
Baptiste Dubanchet est né à Bourges en juillet 1988. A La Rochelle, il a décroché un Master en Développement Durable en 2012.
En 2014, il a réalisé un premier voyage de 4.000 km à vélo en s’alimentant avec des aliments destinés à la poubelle dans 7 pays européens. Il a été chargé de mission gaspillage alimentaire à la SEPANT Société d’Étude de Protection et d’Aménagement de la Nature en Touraine (à Tours).
Lutte contre le gaspillage alimentaire
Baptiste souhaite démontrer par sa performance sportive que les inscriptions « à consommer de préférence avant le », appelées Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO), sont inutiles sur certains aliments comme le riz, les lentilles, le miel ou le chocolat. Il souhaite faire signer un pétition pour faire retirer les DLUO et mobiliser les gens dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.
En mer, il mange du lyophilisé préparé avec des produits récupérés. Le but ultime du natif de Bourges est de démontrer que le lyophilisé peut être utilisé sur la majorité des aliments et dans la vie quotidienne.

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous