logo puissance 2d

Nature
30/03/2017

Courpain : un nouveau site dans le Loiret pour pouvoir observer la biodiversité ligérienne

Un site de 17ha, qui était une ancienne carrière près de Jargeau, a été acheté par le Département du Loiret. Il vient de confier sa valorisation écologique à la Maison de Loire du Loiret. Situé en bord de Loire, sur la commune d’Ouvrouer-les-champs, ce site de Courpain désormais ouvert au public est "une vitrine de la biodiversité" et"un véritable support pédagogique naturel".

Le Département du Loiret ayant décidé d’acquérir le site de Courpain, une ancienne carrière en bord de Loire, située sur la commune d’Ouvrouer-les-Champs, près de Jargeau, il a aussi décidé de faire en sorte que le travail de préservation et de valorisation de la biodiversité qui y était engagé avec la Maison de Loire du Loiret depuis 2007 soit poursuivi.

C’est ainsi qu’un bail emphytéotique de 20 ans a été signé sur place, ce mercredi 29 mars sous un soleil très printanier et très prometteur, entre Gérard Malbo, vice-président du Conseil départemental, président de la commission Education, Jeunesse, Sports et Environnement, et Dominique Venon, président de la Maison de Loire du Loiret, accompagné de nombreux administrateurs.

À travers ce bail, la Maison de Loire du Loiret assurera la gestion du site autour de 3 axes :

- La préservation des oiseaux et de leurs habitats

- L’amélioration de la connaissance du site (faune et flore)

- La valorisation du site et l’accueil du public

De 2012 à 2014, des travaux d’entretien et de restauration ont été réalisés par la Maison de Loire du Loiret afin que le site garde sa diversité d’habitats, dans le cadre d’une convention signée avec la Ligérienne de granulats qui avait exploité la carrière pendant trente ans.

Pendant le discours de Dominique Venon, président de la Maison de Loire du Loiret.
(Photos Patrice Dézallé)


L’association avait émis le souhait de pérenniser son action mais n’avait pas vocation à acquérir du foncier. Ainsi, au titre de sa politique de préservation des Espaces Naturels Sensibles, le Département du Loiret a procédé à l’acquisition de parcelles nécessaires à la sauvegarde et à la valorisation du site.

Depuis plus de vingt ans, le Département mène une politique visant à
mettre à disposition des Loirétains des espaces de pleine nature, sécurisés et aménagés, ouverts toute l’année, et d’accès gratuit.
7 parcs naturels proposent ainsi des milieux et ambiances paysagères différentes.
Ces lieux sont propices à la découverte de la flore et de la faune locale. Ils sont aussi des endroits où peuvent se dérouler des usages diversifiés : observations naturalistes, balades à pied, courses d’orientation, parcours sportifs, animations scolaires, baignades, pêche, etc.


L’ancienne carrière devenue observatoire de Courpain, est désormais "un lieu pour comprendre et apprendre", souligne Laurence Monnot, maire d’Ouvrouer-les-Champs.

Et en 15 ans, le Département a apporté plus de 100 millions au territoire pour les restauration des cours d’eau, l’ouverture au public des parcs naturels, la réalisation d’inventaires naturalistes, l’aménagement d’itinéraires de randonnées nature (La Loire à Vélo et la véloroute le long des canaux du Loing et de Briare..),rappelle Gérard Malbo.

"Avec le site de Courpain, c’est un autre volet de la politique environnementale du Département qui est dévoilé : celui d’un partenariat riche et fécond avec les associations locales et les structures locales", poursuit Gérard Malbo.
"C’est un projet très concret des politiques environnementales menées par le Département, auxquelles il consacre plus de 6 millions chaque année".

Jusqu’à maintenant ce site n’était pas ouvert au public ni balisé. Même si la Ligérienne avait fait installer un observatoire.

Ce biotope sur 17 ha en bord de Loire, avec un beau plan d’eau, représente "une pouponnière et un garde-manger pour les espèces animales, un véritable support pédagogique naturel, pour observer, apprendre et comprendre", résume Dominique Venon, président de la Maison de Loire du Loiret, accompagné par de nombreux administrateurs.


Un groupe d’écoliers venus en classe de découverte, s’installe pour observer quelques espèces animales présentes sur le site de Courpain, sur les conseils de Florian Pornin, animateur à la Maison de Loire du Loiret.

D’ailleurs, ce mercredi, une cinquantaine d’écoliers Lillois de cours moyen venus passer la semaine en classe de découverte nature, sont guidés par Florian Pornin, animateur à la Maison de Loire du Loiret, et Delphine Picard, stagiaire.
Arrivés lundi, ils sont allés visiter le château de Blois, le musée de la marine de Châteauneuf-sur-Loire, pour travailler sur les énergies, précise leur enseignante Magali Comblet ; le château de Sully-sur-loire, et terminent ce vendredi par une visite au centre de production nucléaire de Dampierre-en-Burly, après cette découverte de la faune des bords de Loire.

Cyril Maurer, directeur de la Maison de Loire du Loiret, apporte des informations sur les richesses du site pour sa faune et sa flore.

Pendant ce temps, Cyril Maurer, directeur de la Maison de Loire départementale, assure une visite commentée du site pour les personnes présentes à la signature du bail.

Ce site de Courpain va bénéficier du parcours de la Loire à Vélo, aménagé par le Département. Cet itinéraire est emprunté par quelque 30.000 cyclotouristes chaque année, qui pourront désormais profiter de cette "formidable vitrine de la biodiversité".

"Le public scolaire doit également être présent", ajoute Gérard Malbo.
Localement, les quelque 180 enfants du regroupement scolaire d’Ouvrouer et Férolles, pourront profiter de l’ouverture au public du site. Une belle occasion pour les enseignants de mettre en place des projets pédagogiques. Un sentier pédagogique devrait être aménagé autour du plan d’eau.
Laurence Monnot espère qu’il y aura aussi des retombées économiques, en valorisant le patrimoine naturel à partir d’une boucle cyclable et pédestre à mettre en place.

Le site de Courpain se trouve à 15 minutes à vélo de Jargeau et à 35 minutes en voiture d’Orléans.
Gérard Malbo remercie également l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, le syndicat de bassin du Loiret, le Conseil régional et les autres acteurs de leur implication pour que le site de Courpain soit inscrit dans le contrat territorial du bassin du Loiret.

"Tous les projets réalisés et à venir ne pourraient se faire que grâce aux différents partenaires que sont le Conseil Départemental de Loiret, le Conseil Régional Centre Val de Loire, l’Agence de l’eau Loire Bretagne et le SAGE Val Dhuys Loiret. C’est une des clés de la réussite", renchérit Cyril Maurer, le directeur de la Maison de Loire du Loiret.  

Patrice Dézallé


 

Dans le périmètre classé Natura 2000

Le site de Courpain, transformé en espace naturel, est inclus dans le périmètre classé Natura 2000 de la vallée de la Loire, entre Tavers et Belleville-sur-Loire.

Parmi les richesses naturelles présentes sur ce site :
> 5 habitats différents d’intérêt européen, dont les pelouses sableuses qui ceinturent le plan d’eau central et hébergent une flore endémique des bords de Loire
> des plantes adaptées à un milieu pauvre et sec
> des espèces animales qui profitent des sous-bassements tendres pour creuser leur terrier, tandis que d’autres – des reptiles – chauffent leur corps sur le sol sableux
> de nombreux oiseaux qui peuplent le plan d’eau et ses bords, surtout en période de migration. 160 espèces différentes ont été observées entre 2007 et 2016, précise Dominique Venon.
En automne et en hiver, le plan d’eau et ses habitats alentour accueillent des oiseaux en hivernage. Tandis qu’au printemps et en été, le site de Courpain permet également la nidification de multiples espèces dont certaines à intérêt européen.

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous