logo puissance 2d

Doc 2d
12/06/2017

Document du mois : la Fanfare de Manchecourt (Loiret) à l’honneur

En l’honneur de la fête de la Musique (21 juin), les Archives départementales du Loiret présentent les statuts de la Fanfare de Manchecourt au moment de sa création ainsi qu’une photographie.

Statuts d’origine de la Fanfare de Manchecourt
Le 24 janvier 1877, le préfet du Loiret autorisait la création d’une société musicale à Manchecourt dont l’objectif était de soutenir et développer le corps de musique fondé en 1872.
Cette dernière était administrée par une commission permanente composée d’un président, d’un chef de musique, d’un trésorier et de membres exécutants.

Parmi les fonc
tions des membres, la plus étonnante est celle de commissaire. Il est chargé de « faire observer le règlement (…) et inflige les amendes ».

Par exemple, toute personne manquant à l’appel devait payer 10 centimes.
Celle qui arrivée après l’appel, 5 centimes et une absence aux répétitions était amendable de 20 centimes.

La fanfare accordait une certaine place aux enfants. Dès 13 ans, une personne pouvait intégrer la formation musicale. Il est même précisé qu’en-dessous de cet âge, des conditions suffisantes d’aptitude et de bonne volonté permettaient l’adhésion. Dès 15 ans, tout membre avait une voix délibérative.

La Fanfare de Manchecourt rencontra un certain succès, puisque le 15 décembre 1890 des statuts furent ajoutés afin de fixer les conditions de participation aux personnes n’habitant pas la commune.

Photographie de groupe de la Fanfare de Malesherbes
Le groupe musical est composé de 29 membres exclusivement masculins. Ils portent tous une chemise blanche et un costume sombre sur lequel est accroché un insigne, marque de reconnaissance permettant d’afficher une certaine homogénéité et d’effacer les éventuelles disparités sociales.

La bannière est le point de ralliement de cette mise en scène photographique. Offerte par les habitants en 1881, elle rappelle le nom de l’ensemble.
A l’origine, les bannières étaient des accessoires militaires avant d’être repris par l’Eglise. Sur la photographie des trombones, trompettes, cornets à pistons, flûtes traversières, hautbois et tubas sont visibles.

À propos du document du mois des Archives
Chaque mois, les Archives départementales du Loiret proposent de partager leurs trouvailles et d’ouvrir une fenêtre sur l’Histoire grâce à un document sélectionné et commenté.
Précieux, emblématique ou insolite, il témoigne de l’histoire du Département, celle du Loiret mais aussi des événements qui ont marqué la France.

Le document est visible dans le hall du site des archives historiques et généalogiques, 6 rue d’Illiers à Orléans, le mardi et vendredi de 9 h à 17 h et le mercredi de 9 h à 13 h ou sur www.archives-loiret.fr

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous