logo puissance 2d

En Bref

Urbasolar et Kenyatta University inaugurent la centrale solaire du pôle d'excellence photovoltaïque de l'université à Nairobi

Dans le cadre du Sommet pour l'environnement des Nations Unies, le Ministre de la Transition Energétique Nicolas Hulot, l'Ambassadeur français au Kenya, Antoine Sivan, le Ministre de l'Energie du Kenya, Charles Keter, étaient présents pour inaugurer ce 4 décembre, la centrale photovoltaïque pilote du pôle d'excellence de Kenyatta University à Nairobi, aux côtés de nombreux officiels, professeurs, étudiants, et acteurs du monde économique.

Créé en partenariat avec l'université, ce pôle d'excellence sera dédié à la formation technique photovoltaïque de professionnels kenyans et est-africains pour le développement de la filière. La centrale pilote est une combinaison des offres d'entreprises françaises sur le campus de Kenyatta University. Réelle plateforme de démonstration de technologies innovantes, sa construction a déjà permis la formation de partenaires locaux et d'étudiants.

Le projet a été financé par le gouvernement français à travers un Fonds d'étude et d'Aide au Secteur Privé (FASEP) qui vise à faire bénéficier les pays destinataires du savoir-faire français et répondre à leurs besoins de développement économique durable.
Il est l'aboutissement d'une coopération réussie entre Urbasolar et Kenyatta University, avec le soutien du service économique de l'ambassade de France et du ministère de l'Education français pour le transfert de savoir-faire ainsi que la formation des nouvelles générations d'étudiants aux problématiques de développement durable.

Dans la continuité de sa stratégie de développement à l'international, Urbasolar avait créé début 2017 sa filiale Urbasolar Kenya en joint-venture avec des entrepreneurs locaux. Le projet de Kenyatta University est la deuxième réalisation portée par cette filiale. La collaboration avec Kenyatta University comporte d'ores et déjà d'autres étapes à venir avec la mise en œuvre successivement d'une centrale de 10 MW et d'une deuxième centrale de 40 MW pour lesquelles les deux ministres ont fait état de leur entier soutien.


Les adresses pour consommer local

UN EMPLOI ?

Suivez-nous