logo puissance 2d

Economie
31/03/2017

Faire enfin des déchets une ressource !

La Fondation Concorde vient de publier son rapport « Faire enfin des déchets une ressource ». Un rapport qui propose des pistes de mesures concrètes capables de mettre la France sur le chemin d’une modernisation de la gestion de ses déchets et de l’économie circulaire. Le traitement des déchets ménagers : une opportunité pour l’économie française...

Au delà d’être un impératif environnemental majeur avec un objectif fixé par la loi de transition énergétique d’une réduction de 10% avant 2020, le recyclage et la valorisation des millions de tonnes de déchets ménagers produits chaque année en France sont devenus une opportunité de développement de nouvelles filières industrielles qui sont autant leviers de croissance pour notre économie.

En effet, le développement d’une véritable industrie de la valorisation des déchets en France représenterait à la fois une opportunité de croissance avec des investissements estimés à 6 milliards d’euros, et la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois dans les territoires.

 Attachée à la réindustrialisation de la France et à la revitalisation de ses territoires, la Fondation Concorde a mené une réflexion sur l’avenir de ces filières et leurs apports tant à la préservation de l’environnement qu’à l’économie française.

Ces travaux ont fait l’objet du rapport « Faire enfin des déchets une ressource » qui propose des pistes de mesures concrètes capables de mettre la France sur le chemin d’une modernisation de la gestion de ses déchets et de l’économie circulaire.

Parmi les mesures proposées par la Fondation Concorde :

1. L’encouragement de l’écoconception par des incitations financières sous forme de bonus-malus pour s’inscrire dans la perspective du développement d’une économie circulaire.

2. La transformation des éco-organismes, lorsqu’ils sont simples financeurs, en opérateurs responsables de la gestion des déchets qui entrent dans le périmètre de leurs missions.

3.  L’amélioration des conditions et règles de tri opéré par les ménages  :

a.  La mise en place d’une redevance incitative à la diminution et au bon traitement des déchets, partout où cela sera possible.

b.  La simplification des règles de tri, celles ayant actuellement cours étant devenues trop complexes et hétérogènes pour être correctement appliquées par les ménages.

c. La stimulation de l’émergence de nouveaux acteurs de la gestion des déchets au cœur des territoires.

4. Le passage d’une logique d’obligation de moyens à celle de performance pour la collecte.

5. L’augmentation du nombre de filières à Responsabilité Elargie du Producteur (REP) afin de couvrir un nombre beaucoup plus important de catégories de produits.

6. La clarification du rôle de la valorisation énergétique, aujourd’hui, et pour un temps encore, élément à part entière de l’économie circulaire.

7. L’assouplissement des règles de fongibilité pour une meilleure valorisation des déchets et, en particulier, lever l’interdiction de la fongibilité entre déchets industriels et ménagers afin d’améliorer leur valorisation, y compris énergétique.

Olivier Babeau, vice-président de la Fondation Concorde déclare : « Longtemps dominé par des dogmes et des prises de position idéologiques, le traitement des déchets peut devenir une source de création de valeur à condition que nous sachions enfin l’intégrer dans une réelle vision économique. »


A propos de la Fondation Concorde
La Fondation Concorde est un think tank généraliste ouvert et indépendant soucieux de réunir des membres de la société civile, universitaires, experts, hommes et femmes d’entreprise, afin de travailler sur des questions de politiques publiques.
Au cœur du débat, ses travaux sont le fruit d’une expertise et une source de référence afin d’orienter la décision des pouvoirs publics. La Fondation Concorde est présidée par Michel Rousseau, économiste.


www.fondationconcorde.com

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous