logo puissance 2d

Enjeux/Débats
17/05/2017

Greenpeace menacé par une entreprise forestière au Canada

Imaginer qu’une entreprise puisse réduire Greenpeace au silence est inquiétant. Pourtant, c’est ce qui pourrait arriver prochainement au Canada. Témoignage de l'ONG...

Une entreprise forestière canadienne, Produits forestiers Résolu, tente de faire taire Greenpeace [1] et son allié Stand.earth, deux associations qui ont mené des années de campagnes victorieuses pour la protection des forêts. Résolu nous poursuit en justice aux Etats-Unis et au Canada, et nous réclame plusieurs centaines de millions de dollars.

Une victoire de Résolu devant les tribunaux pourrait signifier la fermeture des bureaux de Greenpeace en Amérique du Nord et saper la capacité de Greenpeace International à mener des campagnes essentielles à travers le monde.

Aidez-nous à dévoiler au grand jour les attaques injustes de Résolu. Envoyez un message aux maisons d’édition internationales, qui comptent parmi les plus gros acheteurs de papier de Résolu, pour leur demander de se joindre à nous et défendre la liberté d’expression.
Imaginer qu’une entreprise puisse nous réduire au silence est inquiétant.



Si nous voulons gagner, nous avons besoin du soutien des clients de Résolu. Les plus grandes maisons d’édition comme Hachette Livre, Penguin Random House, HarperCollins et Simon & Schuster, se fournissent en papier auprès de Résolu. Greenpeace invite ces éditeurs internationaux à se joindre à notre appel pour la liberté d’expression et le droit collectif de défendre des causes qui nous touchent toutes et tous, comme la protection de la forêt boréale.

Hectare après hectare, Résolu est en train de détruire des zones de forêt ancienne de la magnifique forêt boréale canadienne. Mais plutôt que de collaborer avec Greenpeace pour trouver des solutions, Résolu tente de faire oublier ses pratiques d’exploitation non durables en nous poursuivant en justice afin de nous faire taire.

Aidez-nous à répondre à ses attaques en encourageant les éditeurs à défendre les forêts et le droit à la liberté d’expression.

 

-> Signez l’appel aux éditeurs

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous