logo puissance 2d

Enjeux/Débats
06/08/2017

La nécessaire maîtrise des consommations d’énergie domestique : un projet citoyen stratégique

La nécessaire maîtrise des consommations d'énergie domestique : un projet citoyen stratégique : un avis d'expert, par Jérémy Touitou, Fondateur de Eco Environnement

"Plus que jamais, les questions liées à l’énergie et à l’écologie se positionnent comme des données centrales dans le débat public.

Dans ce contexte, force est de constater que les professionnels de la construction comme le grand public sont désormais fortement sensibilisés sur ces questions stratégiques.

En effet, n’oublions pas que chaque année, le poste énergie représente un budget très important qui peut impacter fortement le pouvoir d’achat des ménages en s’élevant à près de 1.600 euros par an.
 
Cet indicateur montre à lui seul que se chauffer convenablement peut représenter un réel frein pour de nombreux ménages et qu’il est plus que nécessaire de construire des habitats toujours moins énergivores.

Au regard de ces éléments, il est bien entendu utile de raisonner également différemment en fonction des biens concernés. Ainsi, les constructions neuves et anciennes ne jouent pas sur le même terrain.

Concrètement, il est bien sûr nécessaire de construire de nouveaux logements qui bénéficient des dernières innovations pour consommer moins, mais il est tout aussi urgent de ne pas délaisser l’ancien et de trouver des solutions permettant de ne pas sombrer dans une précarité énergétique.
 
Une prise en compte des pouvoirs publics

 
Conscients de cette situation, les pouvoirs publics ont réagi et mis en œuvre différents dispositifs pour permettre aux plus démunis de « rénover » leur logement pour le rendre moins énergivore.

Nous pouvons par exemple évoquer la loi POPE sur les réductions de consommation d’énergie du Ministère de l’Écologie, de l’Environnement et du Développement durable qui lutte contre la perte d’énergie propre.

Ainsi, les propriétaires d’une maison, sous réserve de conditions de ressources de l’ANAH, peuvent alors bénéficier, à condition que leur logement soit situé sur le territoire français et achevé depuis plus de deux ans, de travaux d’Isolation. Ces quelques exemples démontrent que la lutte contre la précarité énergétique devient une cause nationale.
 
Réduire la fracture énergétique durablement en France

 
À travers ces quelques éléments qui ne sont que des exemples des dispositifs existants, l’on comprend donc bien que la précarité énergétique n’est pas une fatalité.

Érigée au rang de cause nationale, nous ne pouvons que nous réjouir d’un tel projet. Reste désormais à l’ensemble de la filière à se structurer pour permettre au plus grand nombre de maitriser au plus juste leur consommation énergétique en vivant dans des habitats toujours moins énergivores.
"

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous