logo puissance 2d

R&D/innovation/technologie
05/10/2015

La production de tissus en trois dimensions pour régénérer de l’os et des tissus mous stimule les investisseurs

NOVADIP BIOSCIENCES, une spin-off biopharmaceutique de l’Université catholique de Louvain annonce la clôture d’un premier tour de table de 28 millions d’euros mené par NEW SCIENCE VENTURES, un fonds d’investissement américain, à côté des investisseurs belges VIVES II - LOUVAIN TECHNOLOGY FUND, NIVELINVEST (START-UP), FUND+, INTEGRALE, SRIW, SFPI-FPIM, EPIMÈDE ainsi que des investisseurs privés.

Ces capitaux (€28M), combinés aux avances récupérables de la Région Wallonne (€2M), seront principalement destinés à financer le développement clinique et l’industrialisation de la production du CREOST®, le produit phare de NOVADIP BIOSCIENCES.

NOVADIP BIOSCIENCES est pionnière dans la production de tissus en trois dimensions pour régénérer de l’os et des tissus mous, à partir de cellules souches adipeuses. Avec CREOST, NOVADIP BIOSCIENCES développe un tissu révolutionnaire, tridimensionnel, naturel et prêt à l’emploi, qui peut être modelé pour combler de petits et grands défauts osseux.

CREOST sera initialement développé pour le traitement de la fusion lombaire complexe, qui représente un besoin médical non satisfait pour plus de 100.000 patients par an dans le monde.

La technologie est issue des recherches menées par le Professeur Denis Dufrane et ses collègues au sein du Centre de Thérapie Tissulaire et Cellulaire des Cliniques Universitaires St Luc et de l’Université catholique de Louvain.
Au cours des 5 dernières années, 15 patients atteints de pathologies graves ont pu bénéficier du régime européen d’exemption hospitalière et être traités à l’aide du CREOST par les Professeurs Pierre-Louis Docquier et Christian Raftopoulos (Cliniques St Luc). Ces interventions ont montré des résultats cliniques prometteurs.

“Nous sommes honorés d’attirer des investisseurs de cette qualité qui partagent notre vision” déclare Jean-François Pollet, CEO et co-fondateur de NOVADIP BIOSCIENCES. “Les montants investis seront utilisés pour réaliser le développement clinique du CREOST et démontrer le potentiel de cette nouvelle classe de médicaments dans de multiples indications pour la reconstruction osseuse. Nous pourrons également collaborer avec des partenaires sur d’autres cibles et indications thérapeutiques, tant pour l’os que pour les tissus mous, pour lesquelles le potentiel de notre technologie présente une valeur clinique, économique et sociétale majeure.”

Denis Dufrane, CSO et co-fondateur, souligne “Le besoin médical d’une nouvelle approche du traitement des défauts osseux est considérable. Après que le produit CREOST aura été validé en clinique, les patients pourront bénéficier, pour la première fois, d’une thérapie qui ne présente pas les inconvénients majeurs des traitements existants.”

“Le succès du financement de NOVADIP BIOSCIENCES illustre la qualité de la recherche académique et clinique de l’UCL et des Cliniques Universitaires St Luc, et la capacité du LTTO à transférer une technologie qui aura un impact significatif pour des patients confrontés à des incapacités prolongées et des douleurs importantes. Cette levée de fonds est l’une des plus importantes en Europe pour une nouvelle société biopharmaceutique. A ce stade de développement, la participation d’un fonds d’investissement américain de cette qualité démontre également la confiance suscitée par cette spin-off innovante, financée initialement par VIVES II - Louvain Technology Fund”
ajoute Philippe Durieux, CEO de VIVES II et SOPARTEC.


A propos de NOVADIP BIOSCIENCES
Fondée par le Prof. Denis Dufrane et Jean-François Pollet, NOVADIP BIOSCIENCES, est une spin-off de l’Université catholique de Louvain (UCL) et des Cliniques Universitaires St Luc (CUSL), spécialisée dans la médecine régénérative.

La mission première de NOVADIP est de soigner les patients atteints de défauts osseux et de graves maladies osseuses. Plus d’information : www.novadip.com

A propos de CREOST®
Le produit CREOST de NOVADIP est un tissu naturel, tridimensionnel, malléable, dépourvu de support, destiné à reconstituer des petits et grands défauts osseux sans autre biomatériau.
Fabriqué à partir de cellules souches mésenchymateuses adipeuses (AMSCs) autologues, cet implant vivant ostéogénique, ostéoinducteur et ostéoconducteur favorise une greffe parfaite et une régénération in vivo des tissus avec toutes les propriétés de l’os natif.

CREOST est un traitement médical pour l’amélioration durable de la qualité de vie des patients subissant des interventions orthopédiques, neurochirurgicales et maxillo-faciales.
CREOST est obtenu à partir de cellules souches isolées d’une petite quantité de tissu adipeux facilement prélevée sur le patient. Le produit a déjà montré des premiers signes de sécurité et d’amélioration substantielle des résultats cliniques dans plusieurs indications de pseudarthroses, congénitales et acquises, et de fusion lombaire.

A propos de NEW SCIENCE VENTURES
NEW SCIENCE VENTURES (NSV) est une société de capital-risque, basée à New York, qui investit dans des entreprises aux approches scientifiques novatrices et s’adressant à des besoins importants et non satisfaits, et qui génère des performances importantes. NSV gère plus de 350 millions de dollars et a investi dans plus de 30 sociétés situées aux États-Unis, en Europe et en Asie, dans les sciences de la vie et les technologies de l’information. Plus d’information : www.newscienceventures.com

A propos de VIVES
VIVES Louvain Technology Fund est un fonds d’investissement technologique multi-sectoriel qui investit dans les spin-offs de l’Université catholique de Louvain (UCL) et dans les start-ups en Belgique et dans les pays limitrophes.
VIVES II est financé par une douzaine d’investisseurs belges et européens de premier plan tels que le FONDS EUROPÉEN D’INVESTISSEMENT (EIF), SFPI-FPIM, FORTIS PRIVATE EQUITY BELGIUM, BPI FRANCE (France), ING BELGIUM, SOFINA, AXA BELGIUM, BELFIUS, IRD (France), NIVELINVEST et SOPARTEC.

L’objectif du fonds est d’investir dans le développement de start-ups, depuis la validation technologique jusqu’à la maturité commerciale. Les fonds (VIVES I - €15 millions et VIVES II - €43 million) sont gérés par la SOPARTEC, la société de transfert de technologie de l’UCL. Plus d’information : www.vivesfund.com

A propos du LOUVAIN TECHNOLOGY TRANSFER OFFICE (LTTO) REGROUPANT LA SOPARTEC ET L’ADMINISTRATION DE LA RECHERCHE DE L’UCL (ADRE)
Le LTTO gère le processus de transfert de technologie dans sa globalité : financement des contrats de recherche, identification des inventions dans les laboratoires, protection et gestion de la propriété intellectuelle, maturation technologique et commercialisation (par le biais de licences et/ou spin-off).
Plus précisément, la SOPARTEC coordonne la gestion des accords de licence et la maturation technologique des projets de spin-offs de l’UCL.
Plus de 70 spin-off, qui génèrent aujourd’hui plus de 2.000 emplois, ont été créées en se basant en tout ou en partie sur des résultats des recherches menées à l’UCL.
Il s’agit notamment de ION BEAM APPLICATION (IBA), IRIS GROUP, IBT, TELEMIS, VIRIDAXIS, PROMETHERA BIOSCIENCES, XYLOWATT, KEEMOTION, ITEOS THERAPEUTICS, E-XSTREAM, NEUROTECH, DELFMEMS, DOMOBIOS, NOVADIP BIOSCIENCES, SMARTNODES, GETSMILY, TESSARES, 3D-SIDE, AXINESIS etc. Plus d’information : www.ltto.com

A propos de l’UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LOUVAIN (UCL) ET DES CLINIQUES UNIVERSITAIRES ST LUC
Fondée en 1425, l’Université catholique de Louvain (UCL), est l’une des plus anciennes universités d’Europe. Elle propose des centaines de programmes éducatifs à plus de 29.000 étudiants de 120 pays. L’UCL est classée au 154ème rang mondial au classement QS World University Rankings (2014-2015), entre les 101ème et 150ème rangs mondiaux au classement Shanghai (2014) et au 171ème rang mondial au classement Times Higher Education (2014-2015), ce qui en fait la meilleure université en Communauté française de Belgique. Education, recherche et service à la société sont les trois missions fondamentales de l’UCL.
Ancrée dans une tradition d’excellence, l’UCL a toujours été ouverte à des partenariats dans sa région, l’Europe et le monde. La recherche, étroitement liée à l’apprentissage et à l’enseignement, est la raison d’être et la force motrice de l’université.
La recherche fondamentale et appliquée à l’UCL est au cœur des activités quotidiennes de plus de 2800 chercheurs de l’UCL, des hommes et des femmes responsables et passionnés. A court ou à long terme, l’UCL est convaincue que la recherche constitue l’un des meilleurs investissements pour la croissance économique, culturelle et sociale. Plus d’information : www.uclouvain.be

A propos de NIVELINVEST (START-UP)
NIVELINVEST est une société de droit privé au capital mixte dont les actionnaires, outre la Région Wallonne (SOWALFIN 49%), sont ACKERMANS & VAN HAAREN, IBA, EQUILIS et FIB (51%). START-UP SA fait partie du Groupe NIVELINVEST qui, au travers de ses différentes entités, offre une large palette de solutions de financement, principalement sous forme de capital à risque, en vue d’accompagner les PME dans les différentes étapes de leur évolution. Le Groupe NIVELINVEST gère un portefeuille d’environ €48 millions. Sa participation au capital de NOVADIP est un co-investissement avec VIVES II.
Plus d’information : www.nivelinvest.be

A propos de FUND+
FUND+ vise à devenir un investisseur à long terme dans des entreprises innovantes dans les sciences de la vie afin de créer une valeur durable pour l’actionnariat et contribuer au développement et l’ancrage de ces entreprises en Belgique.
Le fonds, constitué pour une durée illimitée avec 100 millions d’euros d’actifs, a l’intention de produire outre un retour financier, un impact social mesurable et bénéfique.
Plus d’information : www.fundplus.be

A propos d’INTEGRALE
Fondée en 1925, INTEGRALE propose des solutions complémentaires de pension en Belgique et à l’étranger pour les entreprises, les secteurs industriels, les fonds de pension, les travailleurs indépendants, les individus et les expatriés. Exerçant comme un fonds de retraite multi-employeurs, INTEGRALE n’a pas d’actionnaires.
Tous les profits sont distribués exclusivement dans l’intérêt des sociétés affiliées après les prélèvements légaux. Avec 3 milliards d’euros d’actifs sous gestion, la société sert plus de 140.000 affiliés et 5.000 entreprises à travers ses bureaux à Anvers, Bruxelles, Liège et Luxembourg.
Plus d’information : www.integrale.be

A propos de la SRIW
Acteur au cœur de l’économie wallonne, le Groupe SRIW (Société Régionale d’Investissement de Wallonie) intervient financièrement, tant en Belgique qu’à l’étranger, dans des entreprises qui mènent des projets industriels ou de services générateurs de valeur ajoutée. Depuis 30 ans, il favorise ainsi le développement économique en Wallonie et contribue concrètement et efficacement à la modernisation, à la croissance et au redéploiement des entreprises de notre tissu industriel.
Plus d’information : www.sriw.be

A propos de la SFPI-FPIM
La Société Fédérale de Participations et d’Investissement (SFPI) a été constituée le 1er novembre 2006 par la fusion de la Société Fédérale de Participations et de la Société Fédérale d’Investissement, deux sociétés de participations publiques avec chacune leur histoire. La SFPI conduit la gestion centralisée des participations des autorités fédérales, coopère avec les autorités à des projets spécifiques et mène sa propre politique d’investissement dans l’intérêt de l’économie belge.
La SFPI assure les activités principales suivantes, en tant que société d’investissement d’une part et de holding public d’autre part : l’investissement dans des entreprises se distinguant par leur valeur sociétale intéressante dans un des secteurs prioritaires que la SFPI a en vue, et la prise de participation dans des entreprises présentant un intérêt stratégique pour le niveau politique fédéral, soit par le biais des propres fonds de la SFPI, soit par le biais de fonds que l’État met à disposition par projet. Dans ce dernier cas, la SFPI fonctionne « en mission déléguée ».
Plus d’information : www.sfpi-fpim.be

A propos d’EPIMÈDE
EPIMÈDE SPRL est une société de capital–risque technologique spécialisée dans le soutien à la croissance de sociétés spin-offs et start-ups principalement dans les régions wallonne et bruxelloise de Belgique dans le domaine de l’ingénierie et des sciences de la vie. EPIMÈDE gère un capital d’investissement privé belge (PRICAF) de 24.160.000 €, d’une durée de vie de 12 ans pour une douzaine d’investissements au cours des trois à quatre prochaines années.

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous