logo puissance 2d

expositions
04/12/2017

Le Cercil-Musée mémorial des enfants du Vel d’Hiv intègre le Mémorial de la Shoah à partir du 1er janvier 2018

Ce lundi 4 décembre 2017, l’Assemblée générale extraordinaire du Centre d’étude et de recherche sur les camps d’internement dans le Loiret et la déportation juive, Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv (Cercil), a voté à l’unanimité sa dissolution afin d’intégrer le Mémorial de la Shoah.

Le Cercil qui gère depuis 2011 le Musée-mémorial des enfants du Vel d’Hiv est installé à Orléans dans des locaux mis à disposition par la Ville.

Le Cercil est une association emblématique attachée à la préservation de l’histoire et la mémoire des camps d’internement du Loiret (Pithiviers, Beaune La Rolande et Jargeau), créée en 1991, à l’initiative de Serge Klarsfeld, historien et avocat, Henry Bulawko, alors président de l’Association des anciens déportés juifs de France, d’Hélène Mouchard-Zay, aujourd’hui Présidente du Cercil et d’Eliane Klein du CRIF.


Ce rapprochement entre le Cercil et le Mémorial de la Shoah est réalisé sous l’égide et avec le soutien de Serge Klarsfeld, et des collectivités, au premier rang desquelles la Ville d’Orléans, la Région Centre-Val de Loire, le conseil Général, mais également les communes de Pithiviers, Beaune la Rolande et Jargeau, ainsi que de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.


À travers ce rapprochement, le Mémorial de la Shoah et le Cercil témoignent de leur volonté commune d’assurer la pérennité de l’activité du Cercil qui rayonne aujourd’hui depuis la ville d’Orléans dans tout le Loiret et bien au-delà.

Le nom du Cercil–Musée mémorial des enfants du Vel d’Hiv sera conservé, et ses actions se poursuivront et seront renforcées dans la mesure du possible.


Le travail mené par le Cercil en Région est complémentaire de celui du Mémorial de la Shoah. Le Mémorial, à l’époque appelé Centre de Documentation Juive Contemporaine (CDJC), fut est l’un des membres fondateurs du Cercil.

Les deux institutions travaillent ensemble depuis de nombreuses années avec une véritable connivence sur le plan des missions pédagogiques et historiques. Cette fusion renforcera leur efficacité, leur réflexion et leur capacité d’action commune.

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

UN EMPLOI ?

Suivez-nous