logo puissance 2d

Indicateurs/Références
28/09/2017

Le Conseil d’orientation pour l’emploi adopte un nouveau rapport « Automatisation, numérisation et emploi : l’impact sur les compétences »

Le Conseil d’orientation pour l’emploi vient d’adopter un nouveau rapport sur les conséquences de l’automatisation et la numérisation sur l’emploi, consacré à leur impact sur les compétences.

Dans un premier rapport adopté en début d’année, le Conseil avait montré qu’environ la moitié des emplois actuels, en France, connaissent déjà et connaîtront une transformation significative de leur contenu.

Dans le nouveau rapport qu’il vient d’adopter, le Conseil a voulu identifier les « compétences de demain », qui seront plus abondamment demandées aux actifs dans une économie en mutation, ainsi que les moyens de s’assurer que tous les actifs – jeunes entrant sur le marché du travail, salariés en emploi, demandeurs d’emploi - en disposent effectivement.
Et cela pour permettre à chacun d’avoir un bon emploi, pour ne pas que la révolution technologique en cours contribue à creuser les inégalités et pour que l’économie française puisse faire la course en tête.

Pour construire son diagnostic, le COE a multiplié les sources d’information. Il s’est appuyé sur la littérature économique. Il a réalisé une étude sur les compétences des Français, en mobilisant pour cela des données de l’enquête PIAAC de l’OCDE sur les compétences des adultes. Afin de mieux connaître les besoins dans les branches professionnelles, il a mené une enquête auprès de leurs instances en charge de la formation professionnelle (OPCA). Concernant les compétences expertes en technologies, il a également demandé à LinkedIn des informations basées sur l’utilisation de son réseau social en France.

Dans ce rapport, le Conseil montre notamment que trois groupes de compétences seront bien plus mobilisées dans une économie numérisée, mais que leur niveau de maîtrise en France doit progresser, rapidement et pour un nombre très important d’actifs.

Sur la base de ce diagnostic, le Conseil propose ensuite les grands axes d’une stratégie globale d’évolution des compétences dans le cadre de la révolution technologique.

Avec ce rapport, le Gouvernement, qui compte investir sur les compétences et faire bouger les lignes de la formation, dispose aujourd’hui d’un état des lieux documenté et de propositions partagées, notamment avec tous les partenaires sociaux.

Le Conseil d’orientation pour l’emploi adoptera prochainement un troisième rapport sur les conséquences de l’automatisation et de la numérisation sur l’emploi, examinant cette fois l’impact de la révolution technologique sur l’organisation et les conditions de travail.

-> Télécharger le rapport et la synthèse

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

UN EMPLOI ?

Suivez-nous