logo puissance 2d

Societe
20/03/2017

Les jeunes et le développement durable : la preuve par 55 dans les collèges du Loiret

5e session pour le conseil départemental juniors du Loiret, mercredi 15 mars. Pour la première fois ce groupe d’une cinquantaine de collégiens de 5e et 4e, constitué d’un élève par établissement dans le département, fait deux années de mandat. Du coup, beaucoup peuvent vraiment concrétiser leurs projets. Ainsi ont-ils préparé pour le 17 mai trois rendez-vous : le concours coup de fourchettes, la promulgation du concours d'affiches sur la lutte contre le gaspillage alimentaire, et une course d'orientation organisée par la commission Développement Durable. Une autre commission a élaboré un dépliant sur les bienfaits du sport, qui sera distribué dans tous les collèges du département.

En tant que vice-président du Conseil départemental, Gérard Malbo préside cette institution du conseil junior et lance la journée, accompagné par une dizaine de personnes présentes comme d’habitude pour guider les collégiens élus dans leurs réflexions, leurs démarches et leurs projets collectifs.
Gérard Malbo profite de l’occasion pour demander à chacun de réfléchir à des idées qui pourraient être intégrées au nouveau plan Jeunesse que le Département du Loiret veut mettre en place.

Puis, pour commencer la matinée, les jeunes élus sont soumis au test de leurs connaissances en matière de développement durable d’après un quizz dont les questions (et les réponses) ont été préparées par le groupe de la commission développement durable.
Pour accéder au quizz, animé par Sandrine, chacun doit se connecter à la plateforme Kahoot. L’objectif est ensuite de donner la bonne réponse, le plus rapidement possible. Et là, il faut bien dire que ce n’est pas gagné pour tout le monde, malgré la révision effectuée lors de la précédente session. Mais c’est un des principes de l’apprentissage « step by step ».

La plupart des élus du conseil général junior du Loiret doivent se lever très tôt pour venir à Orléans participer à la session. Ils sont 55 jeunes, un par collège. La session du mercredi se déroule avec des encadrants, parmi lesquels quelques professeurs et même des principaux ou adjoints.
(Photos Patrice Dézallé)

Et pour vous mettre dans le bain, voici la plupart des questions (sans les réponses) : Quelle est l’énergie la plus utilisée dans le Loiret ? Quels sont les différents piliers du développement durable (22 bonnes réponses) ? Combien de pesticides les Français répandent-ils chaque année ( 14 bonnes réponses) ? Combien de temps met un sac plastique pour se dégrader ? Combien de litres d’eau consomme un Loirétain chaque jour ? Lequel des trois déchets met le plus de temps à se détruire (mégot, bouteille en verre, carte bancaire) ? Combien de kilos d’aliments un Loirétain gaspille chaque année ? A quoi servent les coccinelles ? Quel est le moyen de transport le plus efficace en ville ? Comment désherber manuellement votre jardin ?

 


Les affiches sur le gaspillage alimentaire retenues pour la finale du concours, présentées par Sylvie Vaillant, coordinatrice du conseil départemental junior (à gauche), et Johanna.

Johanna prend le relais : il s’agit aussi ce mercredi de choisir le dessin représentant le gaspillage alimentaire. Sur les 10 productions envoyées, 5 ont été présélectionnées. Le dessin choisi sera présenté le 17 mai après quelques améliorations avant d’être distribué auprès de tous les collégiens du Département, comme outil de sensibilisation.
L’affiche sera présentée à l’occasion de la finale de l’opération « Coup fourchettes », qui aura lieu au collège de Saint-Denis-en-Val.
Trois équipes sont candidates à ce concours de gastronomie et d’équilibre alimentaire. Les membres du conseil départemental junior doivent donner leur avis, par un vote, sur chacun des trois menus proposés. Il faut savoir qu’au préalable les chefs de cuisine des collèges du département ont eux-mêmes déjà donné une note en fonction de critères qu’ils ont définis.
Parmi ces critères : l’utilisation de produits locaux et de saison, l’équilibre nutritionnel, et le budget raisonnable.

Pour la deuxième partie de la matinée, les trois commissions en place vont se réunir, tandis que la commission vidéo, avec une approche transversale, permet à quelques uns de se familiariser à la communication efficace devant la caméra tout en préparant un visuel des réunions.

Du côté de la commission Développement Durable, on finit de préparer l’organisation de la course d’orientation qui aura lieu le 17 mai sur le site du golf de Limère, avec des énigmes (photo ci-dessus).

Pendant ce temps, les CDJ de la commission Culture, Sports, Loisirs finalisent leur dépliant sur les bienfaits du sport et sur l’hygiène alimentaire.
Ce support, qui fera aussi l’objet de quelques retouches, est destiné à être distribué à tous les collégiens du départemeent.

Les membres de la commission Solidarité Citoyenneté, eux, sont réunis au rez-de-chaussée de l’immeuble Châteaubriand, quartier de La Source.
L’après-midi ils iront rendre visite aux résidents de l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de La Source afin de présenter trois jeux intergénérationnels.
Le premier intitulé Raconte ta vie est un jeu de l’oie qui permet de partager les souvenirs et expériences de chacun.
Le deuxième est un jeu de pendu où des mots anciens et d’aujourd’hui sont à deviner. Le dernier est un jeu d’expression, où les jeunes et les résidents devront deviner ce que signifient les expressions d’antan et actuelles.

Entre temps, il y aura eu la pause déjeuner au self, puis une pause récréative et sportive avant la poursuite des travaux de la matinée et le retour en séance plénière à l’Auditorium où a lieu la présentation des travaux des Commissions par les rapporteurs, et le retour en images sur la journée avec l’équipe de TV Citoyen.

C’est à ce moment que l
es jeunes élus désigneront un mini jury pour l’opération Coup de fourchette. Cet événement qui se déroulera lors de la prochaine séance vise à sensibiliser les collégiens à la fois sur l’équilibre nutritionnel d’un repas mais également sur les contraintes de réalisation en milieu scolaire, sur l’hygiène et la conception des plats à grande échelle. Il se déroule dans le cadre de DéLys, la marque de restauration scolaire du Département.
Et sans en dire davantage, je peux témoigner qu’il y a de l’originalité dans les menus prévus et qu’ils donnent envie de passer à la dégustation ...

Patrice Dézallé

 

Une initiation concrète des collégiens à la citoyenneté
Le Conseil général junior a été créé en 2000 par la collectivité dans le cadre de sa politique jeunesse.
Rebaptisé Conseil départemental junior en mars 2015, l’objectif de ce dispositif est de sensibiliser les élèves à la démocratie et les former à leur future responsabilité de citoyen.
Ses représentants, élus des classes de 5ème, assurent un mandat de deux ans avec pour objectif de contribuer de façon active à la réalisation effective du projet sur lequel ils ont travaillé.

Le Département contribue ainsi de façon dynamique et concrète à la formation civique des collégiens, ainsi qu’à leur prise de conscience des responsabilités locales.
Un espace CDJ est disponible sur l’appli Modj.fr. Il comprend vidéos, reportages et témoignages d’ados.


Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous