logo puissance 2d

Acteurs
02/04/2017

Les premiers fruits du DataCentre GreenTech verte d’Orléans

Le premier concours de data-visualisation organisé par le ministère au sein du DataCentre d’Orléans et portant sur les données pesticides dans les eaux souterraines, a rencontré un grand succès : 54 candidatures ont été déposées. Le 16 février, le jury du concours a auditionné les neuf projets sélectionnés à l’issue de la première phase de ce challenge. Une journée de présentation des différents projets par les lauréats du concours, suivie d’une journée de travail est prévue mi-mai. Les prix seront remis à cette occasion.

Première data-session au DataCentre

Le 9 février, la première data-session consacrée à la présentation des données issues de la surveillance de la qualité de l’air a réuni plus d’une trentaine de participants.

A la suite des présentations de
Lig’Air, le réseau de surveillance de la qualité de l’air dans la région Centre-Val de Loire, et du SOeS, des ateliers « besoins usagers » ont permis de faire émerger des propositions et d’envisager des suites possibles.

Premier concours de data-science organisé par le ministère
Le premier
concours de data-visualisation organisé par le ministère au sein du DataCentre d’Orléans et portant sur les données pesticides dans les eaux souterraines, a rencontré un grand succès : 54 candidatures ont été déposées.

Le 16 février, le jury du concours a auditionné les neuf projets sélectionnés à l’issue de la première phase de ce challenge. Après délibération du jury, ont été primés :

  • Phyt’eau Viz, ce projet offre aux utilisateurs un ensemble de modes de visualisation des mesures de concentration des pesticides dans les masses d’eau souterraine.
  • Hydroviz, ce projet privilégie une approche pédagogique et didactique en vue de sensibiliser et d’informer les utilisateurs sur la problématique des pesticides dans les eaux souterraines.
  • Superviz, ce projet centré sur la mise en forme des données brutes de manière interactive permet aux utilisateurs de comprendre facilement l’information mise à disposition. 

Trois autres projets se sont vus attribuer un prix coup de cœur :

  • Data-pesticides, le projet vise à montrer la répartition géographique des pesticides dans les eaux souterraines et l’évolution de leur concentration dans le temps.
  • François Thierry, son projet permet une visualisation des données sous forme de cartes 2D ou 3D facilitant la compréhension du niveau de présence de pesticides dans les eaux souterraines.
  • Viz’O, ce projet de cartographie 3D interactive affiche les informations concernant les pesticides les plus rencontrés et l’évolution de leurs concentrations sur un territoire sélectionné.

Une journée de présentation des différents projets par les lauréats du concours suivie d’une journée de travail est prévue mi-mai.
A cette occasion, la Commissaire générale au développement durable procèdera à la remise officielle des prix aux lauréats (1er prix : 6.000 euros, 2ème prix : 3.000 euros et 3ème prix : 1.000 euros).

Projet ICON : un premier speed-data à Orléans
L’équipe du DataCentre a participé le 21 mars à un speed-data visant à « Faire mieux (se) connaître les data-scientists du grand campus d’Orléans » ; cet événement est organisé par l’université d’Orléans dans le cadre du
projet ICON (Institut Convergence Orléans Numérique).

Les premiers stagiaires data-scientists s’installent au DataCentre
A partir du 3 avril, trois stagiaires vont s’installer pour une durée de 3 à 6 mois au sein du Datacentre d’Orléans. Les sujets de leurs stages portent sur : « Santé-environnement », « Data-visualisation/design » et « Données pollens/modèle prédictif ».

Une nouvelle data-session organisée au Lab’O
Le 6 avril, une deuxième data-session, consacrée à la présentation des données disponibles en matière d’environnement et destinée aux start-up et partenaires de l’incubateur numérique de l’agglomération orléanaise (
Lab’O), sera animée par l’équipe du DataCentre.

 

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous