logo puissance 2d

Societe
14/03/2017

Maxime Joré, primeur à Vendôme (Loir-et-Cher) parmi les lauréats des Rabelais des Jeunes Talents

Ce lundi 13 mars avait lieu la 6e édition des Rabelais des Jeunes Talents au Grand Rex de Paris. Devant plus de 1.800 invités, la CGAD a mis à l’honneur et récompensé trente-trois jeunes dans onze métiers de bouche. Parmi les lauréats figure Maxime Joré, travaillant comme primeur à Vendôme. Cet évènement s’inscrit dans la politique menée par la CGAD quotidiennement et destinée à valoriser les métiers et accompagner les entreprises, leurs salariés et les apprentis.

Pour la 6e année consécutive, la Confédération Générale de l’Alimentation en Détail (CGAD) a récompensé, ce lundi soir, au Grand Rex de Paris, trente-trois jeunes issus de onze métiers de bouche, dans le cadre de la cérémonie des Rabelais des Jeunes Talents.

Maxime Joré, jeune primeur à Vendôme fait partie des lauréats 2017
. Il est désormais l’un des meilleurs jeunes français dans sa catégorie des « primeurs et les spécialistes en produits biologiques. Il a reçu son prix devant un parterre de 1 800 invités (professionnels des métiers de bouche, confédérations, parents, maîtres d’apprentissage, partenaires…).

À travers cette initiative, qui connaît un succès grandissant depuis sa création en 2012, la CGAD et les organisations professionnelles souhaitent mettre la jeunesse sur le devant de la scène.
« Ces jeunes ont un projet, un objectif, une ambition, une belle route devant eux… Nous les encourageons et ils doivent savoir que nous sommes là pour les accompagner », souligne Joël Mauvigney, Président de la CGAD.

Ainsi, depuis la première édition, pas moins de 200 Jeunes Talents ont reçu le précieux trophée des Rabelais. Un véritable tremplin pour leur carrière.
À ce jour, 80% d’entre eux sont insérés dans le monde professionnel. Certains ont rejoint des maisons prestigieuses, 10% ont franchi le pas de la création d’entreprise.
« Au travers de ces chiffres, nous voyons bien qu’en choisissant un métier de l’alimentation, les jeunes se dessinent un bel avenir et réussissent. L’avenir de nos professions, c’est eux !  », martèle Joël Mauvigney.

Porte-voix des entreprises de proximité
Cette grande famille des entreprises alimentaires de proximité, la CGAD la fait rayonner grâce aux Rabelais des Jeunes Talents. Mais pas seulement.
Défendre les intérêts des professionnels auprès des pouvoirs publics, promouvoir les métiers, valoriser l’apprentissage et la formation continue, accompagner les professionnels dans toutes leurs démarches (administratives, juridiques, …) sont les missions quotidiennes de la CGAD et de ses organisations membres.
Premier partenaire des professionnels, l’organisation porte haut la voix des quelque 300.000 entreprises alimentaires de proximité et des 1,1 million d’actifs qu’elle représente dans dix-huit métiers (*).

Le secteur pèse de tout son poids dans le paysage économique français : plus de 100 milliards d’euros générés chaque année, 150 000 jeunes formés, dont 75 000 apprentis.
« Quel que soit notre métier, nous sommes tous des passionnés, insiste Joël Mauvigney.
Nous aimons transformer et sublimer les produits, proposer à notre clientèle le meilleur et le plus savoureux, transmettre notre savoir aux jeunes… Mais parce qu’on ne réussit jamais seul, l’organisation professionnelle est là pour nous accompagner et la CGAD est là pour nous permettre à tous d’unir nos forces, de travailler collectivement sur les problématiques que nous partageons et promouvoir nos métiers. La cérémonie des Rabelais de Jeunes Talents en est un exemple éloquent. »

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous