logo puissance 2d

Acteurs
21/11/2017

Palmarès des Villes et Villages fleuris : 18 communes "1ère fleur" font leur (r)entrée en Centre-Val de Loire

Ce lundi 20 novembre au Conseil régional à Orléans, Christelle de Crémiers, vice-présidente de la Région Centre-Val de Loire déléguée au tourisme, aux terroirs et à l’alimentation, Martine Salmon, présidente du Jury Régional du Fleurissement, Roland-Marie Marceron, président de l'Association Régionale pour le Fleurissement et l'Embellissement des Communes ont remis les labels Villes et Villages Fleuris 2017 et les prix régionaux.

Le « Label Villes et Villages fleuris » soutenu par la Région Centre-Val de Loire, et organisé par l’Association Régionale pour le Fleurissement et l’Embellissement des communes (ARF), a pour objet de récompenser les actions menées par les villes et villages en faveur de l’embellissement et du fleurissement des parcs, jardins, bâtiments, espaces publics. Il permet la création d’un environnement favorable à l’accueil et au séjour des habitants ainsi que des touristes.

Le Conseil régional du Centre-Val de Loire, via un jury composé d’élus et professionnels de l’horticulture, attribue aux communes les 1ères, 2èmes et 3èmes fleurs, et propose l’attribution de la 4ème fleur (décernée à l’échelle nationale). 

- 21 communes accèdent au label :

 > 18 communes accèdent à la 1re Fleur :

1ère fleur pour Lamotte Beuvron( Photos Alain Canon)

- Brinon-sur-Sauldre (Cher) ;

- Sainte-Montaine (Cher) ;

- Saligny-le-Vif (Cher) ;

- Saint-Palais (Cher) ;

- Barjouville (Eure-et-Loir) ;

- Maintenon (Eure-et-Loir) ;

- Orgères-en-Beauce (Eure-et-Loir) ;

- Saint-Christophe-en-Bazelle (Indre) ;

- Saint-Marcel (Indre) ;

- Sainte-Lizaigne (Indre) ;

- Valençay (Indre) ;

- Vatan (Indre) ;

- Beaulieu-lès-Loches (Indre-et-Loire) ;

- Saché (Indre-et-Loire) ;

- Sonzay (Indre-et-Loire) ;

- Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) ;

- Corquilleroy (Loiret) ;

- Sennely (Loiret).

> 1 commune accède à la 2e Fleur directement :

- Pernay (Indre-et-Loire).

> 2 communes accèdent à la 3e Fleur directement :

- Châteauroux (Indre) ;

- Orléans (Loiret).

- 12 communes sont promues :

> 7 communes passent de la 1re à la 2e Fleur :

- Chapelle-Royale (Eure-et-Loir) ;

- Beffes (Cher) ;

- Charentilly (Indre-et-Loire) ;

- Chouzé-sur-Loire (Indre-et-Loire) ;

- Sorigny (Indre-et-Loire) ;

- Couture-sur-Loir (Loir-et-Cher) ;

- Chaingy (Loiret).

> 5 communes passent de la 2e à la 3e Fleur :

- Champhol (Eure-et-Loir) ;

- Baudres (Indre) ;

- Veigné (Indre-et-Loire) ;

- Château-Renard (Loiret) ;

- Dampierre-en-Burly (Loiret).

- 12 prix spéciaux sont décernés :

> 5 « Prix régionaux du fleurissement » :


La commune de Langé
 

- Langé (Indre) ;

- Rouvres-les-Bois (Indre) ;

- Paulmy (Indre-et-Loire) ;

- Verneuil-sur-Indre (Indre-et-Loire) ;

- Chantecoq (Loiret).

> 3 Prix « Coeurs de villages fleuris » :


Selles Saint-Denis
 



- Le Noyer (Cher) ;

- Bossay-sur-Claise (Indre-et-Loire) ;

- Selles-Saint-Denis (Loir-et-Cher).

> 1 Prix « Mise en Valeur du Patrimoine » :

- Chaumont-sur-Tharonne (Loir-et-Cher).

> 1 Prix « Coup de Coeur du Jury » :

- Contres (Loir-et-Cher).

> 1 Prix « Citoyenneté » (nouveauté) :

- Bû (Eure-et-Loir).

> 1 Prix « Jardinier » :

- Noël BROSSIER, à Rochecorbon (Indre-et-Loire).


Quelques chiffres

_ 295 communes du Centre-Val de Loire sont labellisées 1, 2, 3 ou 4 fleurs

 

_ La Région Centre-Val de Loire a soutenu à hauteur de 50 000€ l’Association Régionale pour le Fleurissement et l’Embellissement des Communes pour son programme d’actions 2017.

 

Orléans récompensée de 3 fleurs : au label Villes et Villages fleuris

Grâce à une politique environnementale et d’embellissement de la ville exigeante et cohérente, Orléans s’est vu récompensée du label 3 fleurs, ce lundi 20 novembre, au concours Villes et Villages fleuris : le classement régional maximum.
Un label exigeant
Valorisant les communes depuis près de 60 ans, le label Villes et Villages fleuris est gage de reconnaissance de l’importance accordée par la ville à l’espace public de chacun des quartiers, mais aussi du savoir-faire des agents, témoigne la Ville dans un communiqué.
Il récompense les efforts faits pour améliorer le cadre de vie des habitants, que ce soit en termes de patrimoine végétal et de fleurissement, de respect de l’environnement, de gestion de l’espace public, de communication sur le végétal ou encore de valorisation de l’identité du patrimoine propre à la ville.

Les atouts d’Orléans
Parmi les divers atouts de la ville présentés au jury, voici les points qui ont su retenir leur attention :
- Le fleurissement en pleine terre
- La grande quantité de plantes annuelles pour le fleurissement saisonnier et des espaces plantés en vivaces et arbustes
- La qualité et la technique horticole
- La maitrise du fleurissement avec sa variété, l’harmonie des couleurs et la composition
- La diversité dans le choix d’essences d’arbres
- La gestion du patrimoine vert
- La conception et le soin apporté à l’espace public
- La propreté de la ville
- La qualité du patrimoine bâti, de la signalétique communale et du mobilier urbain
- L’enfouissement des réseaux
- La démarche de développement dura
ble très
avancée : végétalisation du cimetière, des trottoirs, le
paillage et le compostage. A noter que le paillage est une
technique qui limite la pousse de mauvaises herbes et
conserve l’humidité du sol, diminuant ainsi l’arrosage.
- La favorisation de la biodiversité et sa protection,
notamment avec l’intégration du Zéro Pesticide depuis 2009
- La communication faite aux différents publics, avec la
création du Jardin enchanté d’Alice par exemple.

Des efforts récompensés
S’investissant depuis une dizaine d’années dans une stratégie de respect de l’environnement, la Mairie d’Orléans a non seulement su montrer qu’elle partage les valeurs du label, mais aussi son engagement pour la mise en valeur de la ville ainsi que son souci du bien-être de ses habitants.
Des atouts indéniables qui ont permis aux jurys départemental et régional du label d’évaluer le haut niveau d’implication d’Orléans dans ces domaines et de proposer à la ville de concourir au label 4 fleurs en 2018.

L’impact du label
Dans un premier temps, ce label permet à la ville d’Orléans d’asseoir sa politique globale environnementale et de gestion de l’espace public.
Dans un second temps, il joue un rôle de sensibilisation des habitants au respect de l’environnement. Enfin, les 3 fleurs représentent un réel outil de promotion territoriale et touristique, et répond à l’ambition d’Orléans, capitale régionale et ville jardin.

Jean-Pierre Sueur se réjouit... avec des fleurs
"Je me réjouis qu’après quinze ans d’éclipse, la Ville d’Orléans ait rejoint les « villes et villages fleuris », et qu’elle ait retrouvé ses « trois fleurs » en attendant, je l’espère, de rejoindre la catégorie des villes titulaires du label « quatre fleurs »", réagit Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret et ancien maire d’Orléans.

"Il était incompréhensible qu’Orléans, ville marquée historiquement par une solide tradition horticole, ville des Floralies et du Parc Floral, se soit aussi longtemps détournée du mouvement du « fleurissement » auquel nombre de nos concitoyens et, j’en suis sûr, nombre d’Orléanaises et d’Orléanais sont très légitimement attachés. J’ajoute que ces « fleurs » sont aussi une marque de reconnaissance pour le travail des personnels du remarquable service des espaces verts de la Ville d’Orléans."

 

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

UN EMPLOI ?

Suivez-nous