logo puissance 2d

Enjeux/Débats
08/04/2017

Quel avenir pour le Compte personnel d’activité (CPA) dans les 5 ans à venir ?

 

Note
"Quel avenir pour le Compte personnel d’activité (CPA)
dans les 5 ans à venir ?"

 

par Jean-Louis Blanc (UNSA), Véronique Descacq (CFDT), Vanessa Jereb (UNSA)
Hélène Garner (économiste du travail), Tahiry Marcel (CFDT)
Martin Richer (Terra Nova)
 

Lire la note

 

Entré en vigueur début 2017, le Compte personnel d’activité (CPA) est un outil indispensable pour sécuriser les parcours professionnels des travailleurs du XXIe siècle et accompagner les transformations des activités, des formes d’emploi et la montée en compétences qui en découle.
 
Il n’est encore cependant que le « réceptacle » de trois comptes personnels, le Compte personnel de formation (CPF), le Compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) et le Compte d’engagement citoyen (CEC). Ce qui n’est à la hauteur ni des ambitions initialement affichées, ni des enjeux identifiés par les auteurs de cette note.
 
Le CPA au cours du prochain quinquennat devra en effet progresser dans trois directions prioritaires. Il devra 1) devenir un véritable levier pour lutter contre les inégalités face la formation des travailleurs les moins qualifiés, 2) s’élargir à une banque du temps pour répondre à la revendication croissante des individus de mieux articuler leurs différents temps de vie dans la perspective d’un allongement de la durée de vie, y compris professionnelle, 3) s’imposer comme un portail unique des droits sociaux
 
Ces objectifs ne pourront pas être atteints sans un accompagnement renforcé des individus dans l’usage du CPA, travailleurs mais aussi employeurs et partenaires sociaux, et une meilleure gouvernance à moyen et long terme, pour tous les types d’actifs.

 

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous