logo puissance 2d

expositions
20/10/2017

"RE-CYCLAGE, un autre regard sur les déchets" : l’exposition commence sa tournée par Nice, du 21 octobre au 10 décembre

Organisée à l’initiative de 10 éco-organismes en charge de la collecte et du traitement des déchets, l’exposition itinérante « RE-CYCLAGES » transforme le regard du public sur le tri, le recyclage et la valorisation de nos déchets du quotidien. « RE-CYCLAGES » débute sa tournée à Nice, en s’installant du 21 octobre au 10 décembre 2017 au Parc Phoenix.

A.D.I.VALOR, COREPILE, CYCLAMED, DASTRI, ECODDS, ECO-SYSTEMES, Eco TLC, PV CYCLE, RÉCYLUM et VALDELIA se sont engagés dans une démarche multi-filières pour aller à la rencontre des Français, dans 4 grandes villes de France, avec une exposition itinérante.

« RE-CYCLAGES » débute sa tournée à Nice, en s’installant du 21 octobre au 10 décembre 2017 au Parc Phoenix.

 

Les éco-organismes réunis autour de ce projet pédagogique et artistique ont fait appel à l’artiste photographe Alain Fouray pour concevoir et mettre en scène cette exposition. « RE-CYCLAGES » invite ses visiteurs à suivre un véritable parcours photo/pédagogique.

Ce voyage artistique au cœur des déchets porte un autre regard sur les différentes matières recyclables et valorisables des différentes filières, avec une image souvent méconnue du grand public.

Il a pour objectif de sensibiliser petits et grands au geste de tri, de collecte et d’apport volontaire*.
50 photographies et 10 panneaux d’informations interpellent par la beauté plastique de la matière, pourtant bien issue de nos déchets de tous les jours.


Le potentiel du recyclage, de la valorisation énergétique des déchets ainsi que la responsabilité de chacun sont des enjeux sociétaux dont le grand public doit prendre conscience pour acquérir les bons gestes et passer à l’acte.

Nos déchets du quotidien ne sont plus à considérer comme des indésirables mais comme de véritables ressources actuelles et futures. Les 10 éco-organismes espèrent grâce à l’exposition « RE-CYCLAGES » transmettre ces messages de sensibilisation.


Le recyclage des déchets - agricoles, piles et petites batteries, déchets d’équipements électriques et électroniques, vêtements, linge de maison et chaussures, panneaux photovoltaïques, lampes à économie d’énergie et meubles – favorisent et développent de nouvelles économies circulaires, des emplois dans les territoires et suscitent l’innovation des entreprises françaises.

De plus la valorisation énergétique de certains déchets à risque (médicaments non utilisés, déchets chimiques des particuliers, déchets d’activité de soins à risques infectieux perforants, etc.) permet de produire de l’énergie.


A propos de l’exposition « RE-CYCLAGES » :
Après le succès rencontré avec cette exposition présentée à l’Orangerie du Sénat en 2015(15 000 visiteurs en 12 jours) et lors de la COP21 (campagne d’affichage dans les Jardins du Luxembourg/ Paris), RE-CYCLAGES s’enrichit en 2017 avec un large développement pédagogique et informatif, dont des témoignages de ceux qui travaillent quotidiennement au traitement des déchets sur le terrain.
Ce nouveau cycle a été lancé en septembre 2017 lors de la visite de la Secrétaire d’Etat Brune Poirson aux 14e Assises des Déchets de Nantes.


A propos du photographe Alain Fouray :
Alain Fouray, photographe et directeur de création est né à Rouen en 1952, vit et travaille à Paris. Passionné par l’image et le graphisme, il devient très tôt photographe pour les grands travaux et l’architecture et crée avec son épouse Béatrice une agence de communication dédiée à la culture et à la santé.
Il se recentre ensuite sur des recherches plus personnelles et s’intéresse aujourd’hui au dialogue de la matière et du signe, au visible et à l’invisible et à des sujets d’intérêt général
. Il est l’auteur de diverses expositions et livres dont Panache (prix du livre photo « nuit du livre 2015 ») Changez le climat dans votre assiette ! Face to Face, RE-CYCLAGES, Un-Visible (musée Maillol).

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

UN EMPLOI ?

Suivez-nous