logo puissance 2d

Enjeux/Débats
15/05/2017

Transition énergétique : "La réussite est dans les territoires"

A travers son club « Une énergie d'avance », l'Association Coénove a proposé aux élus de Lyon, du département et de la Région ainsi qu'aux services de l'Etat, de réfléchir collectivement à la question de la place des territoires dans l'atteinte des objectifs ambitieux fixés par la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV 1). Près de quarante personnes ont répondu à cette invitation et se sont réunies autour de Patrick Criqui, directeur de recherche au CNRS et ambassadeur historique de la transition énergétique, pour en débattre.

Un premier retour tout d’abord sur les fondamentaux de la transition énergétique, à savoir les 4 scénarios issus du grand débat national, déclinés suivant deux critères : l’effort de réduction de la demande d’énergie et la nature du mix énergétique.

Plusieurs scénarios

D’un côté, un scénario « sobriété » qui s’appuie sur une forte réduction de la demande et un mix énergétique faisant pour l’essentiel appel aux énergies renouvelables, à l’autre extrémité, un scénario prônant la « décarbonation » avec un renforcement du modèle nucléaire actuel sans pression supplémentaire sur l’efficacité énergétique.

Et entre les deux, deux scénarios intermédiaires : « diversité » qui comporte une réduction limitée des consommations et où le nucléaire conserve une part importante et « efficacité » qui vise une forte réduction de la demande et l’utilisation généralisée des technologies les plus performantes avec une part de renouvelables croissante représentant 3/4 de la production électrique en 2050.

Ce dernier scénario est d’ailleurs le scénario de référence de Coénove.

Ces rappels ont permis à Patrick Criqui de porter un autre regard sur les programmes des actuels candidats à l’élection présidentielle en matière d’énergie et d’environnement : dans les grandes lignes, Marine Le Pen et François Fillon se retrouvaient sur le scénario « décarbonation », Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon dans le scénario « sobriété » et Emmanuel Macron plutôt sur le scénario « efficacité », dans la droite ligne in fine de la LTECV1.

Même si l’énergie n’était pas au cœur du débat présidentiel, les élections constituent une formidable opportunité pour qu’émergent des idées et des solutions innovantes à l’heure où le secteur énergétique se trouve face à des défis considérables pour se mettre dans la trajectoire des accords de Paris.

Des initiatives territoriales intéressantes

Patrick Criqui a souligné quelques initiatives territoriales intéressantes dont Energy Cities, association d’autorités locales en transition énergétique qui vise à promouvoir des initiatives par des échanges d’expériences et des transferts de savoir-faire.

De leur côté, les élus lyonnais n’ont pas manqué de témoigner de leur engagement en présentant des opérations locales allant dans le sens de la réduction de l’empreinte carbone de la France.

L’opération « Mur|Mur » à Grenoble qui apporte un soutien de la Métropole à la rénovation énergétique a notamment été mise en avant.
Car c’est bien dans les territoires que se gagnera la bataille du climat.

En conclusion, Bernard Aulagne, président de Coénove, a rappelé les propositions de l’Association pour le prochain quinquennat, autour notamment du maintien d’un mix énergétique diversifié, de la mise en œuvre d’une véritable stratégie de développement du gaz renouvelable, de la priorité indispensable accordée à la rénovation énergétique des bâtiments et, bien sûr, de l’appui aux territoires pour la mise en œuvre de cette transition.

« La transition énergétique ne peut pas réussir sans les territoires. Il faut donc valoriser leur exemplarité et pousser les initiatives locales. Par leurs compétences d’abord, dans l’élaboration des différentes planifications, par leur influence ensuite, en se situant au plus près des citoyens mais aussi par leur exemplarité, les territoires ont un rôle majeur à jouer.
 » a souligné Bernard Aulagne.

 

Les propositions de l’Association pour une politique énergétique efficace dans le bâtiment lors du prochain quinquennat sont disponibles sur le site internet www.coenove.fr

 

 

1 Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte

 

 

À propos de Coénove

Constituée en octobre 2014, l’association Coénove rassemble les acteurs majeurs de la filière gaz - énergéticiens, industriels et professionnels- tous convaincus de la pertinence d’une approche nouvelle basée sur la complémentarité des énergies et la place que l’énergie gaz doit jouer dans la stratégie énergétique de la France.

 

Elle se mobilise aux côtés des parties prenantes pour apporter des solutions innovantes et durables aux nombreux défis de la transition énergétique tout en s’inscrivant dans le sens de l’intérêt général.

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous