logo puissance 2d

Acteurs
02/11/2017

Une serre agricole photovoltaïque de "nouvelle génération" inaugurée par Tenergie à Mallemort (Bouches du Rhône)

Tenergie vient d'inaugurer à Mallemort (Bouches du Rhône) une serre agricole « nouvelle génération », projet-phare de la transition énergétique sur ce territoire. 33.000 m² de serres agricoles avec toiture photovoltaïque pour le domaine Saint Vincent à Mallemort : un projet majeur de transition énergétique ! Une ambition forte : faire de PACA une région autosuffisante en énergie...

Producteur indépendant d’énergies renouvelables, TENERGIE (Meyreuil, 50 salariés, 80 M€ de CA) a inauguré, mercredi 25 octobre, à Mallemort (Bouches du Rhône), une serre photovoltaïque « nouvelle génération » au domaine Saint Vincent.

Mise en service en avril dernier, cette serre permet de combiner valorisation de l’exploitation agricole et effi cacité énergétique, dans une démarche gagnant-gagnant.

Ce projet d’envergure constitue ainsi une vitrine majeure de double usage du foncier, un enjeu crucial pour un territoire sur lequel la problématique foncière est centrale.
Tenergie affirme son expertise sur cet enjeu phare de la transition énergétique, et inscrit la serre du domaine Saint Vincent au coeur de son ambition : faire de la région PACA une région autosuffisante en énergie.

 

Une serre agricole de 33.000 m² avec toiture photovoltaïque pour le domaine Saint Vincent à Mallemort : un projet majeur de transition énergétique !

Concilier projet agricole et production d’énergie

Avec 8.027 panneaux photovoltaïques intégrés en toiture, sur une surface de 33.000 m², la serre du domaine Saint Vincent permettra de produire, dès 2019, 80 tonnes de courgettes / hectare (soit 240 tonnes par an), tout en produisant 3,1 GWH d’électricité « verte » (soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 700 foyers (hors chauffage), sans émission de gaz à effet de serre et en permettant une économie de plus de 271 T de CO2.

Une aubaine pour Laurent Chabert, maraicher et responsable du domaine Saint Vincent depuis 2014. Grâce à ce nouvel équipement, la gestion du climat et le confort de travail ont été améliorés et la qualité des produits optimisée.

« Cette nouvelle serre apporte plus de protection face aux intempéries ou aux nuisibles. La qualité de notre production sera ainsi améliorée, ce qui nous permettra de travailler encore plus notre clientèle de restaurants gastronomiques et étoilés », explique Laurent Chabert.

Le modèle de l’agriculture de demain
Fort de son expertise sur de nombreux bâtiments industriels ou agricoles qu’elle a équipés en toiture, Tenergie a, pour cette réalisation, innové tant dans l’implantation des modules photovoltaïques que dans l’optimisation de la ventilation.
L’ombre projetée par la couverture photovoltaïque (et structure) est diminuée à 36% de la surface au sol contre 52% dans une serre photovoltaïque classique.

La lumière est mieux valorisée par l’usage d’un polycarbonate filtrant et
diffusant, améliorant ainsi l’uniformité de la lumière au sol.
Pour la ventilation, un système d’ouvrants innovant en toiture couplé à une ouverture latérale totale et motorisée, piloté en fonction du climat intérieur et des contraintes météorologiques extérieures permet un contrôle climatique précis.

Une serre nouvelle génération qui vient renforcer l’offre que Tenergie
propose déjà aux acteurs du monde agricole.
A noter en effet que 80% des projets de Tenergie sont réalisés pour le
monde agricole ou à destination des collectivités locales. Tenergie dispose d’un véritable savoir-faire dans le domaine puisque l’entreprise a déjà réalisé une installation de 3 MWc à Saint Cyprien (Pyrénées-Orientales), et construit actuellement deux serres dans le même département, à Saint Féliu d’Amont (puissance estimée de 1,1 MWc) et à Alenya (puissance estimée de 3,7 MWc).

Une ressource locale à mieux exploiter : le soleil
Tenergie, producteur indépendant d’énergies renouvelables implanté dans la région, a une conviction : la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a tous les atouts pour accéder à l’autosuffisance énergétique.
Riche de ressources naturelles exceptionnelles, ce territoire présente de forts potentiels de production d’énergie solaire. Cependant, malgré ces richesses, l’alimentation électrique de la région dépend encore à 56% de l’importation d’énergie depuis le réseau national.
Cette énergie importée coûte cher alors que la région dispose pourtant d’un avantage compétitif majeur, le soleil, avec un des taux d’ensoleillement les plus élevés d’Europe : 8 des 10 villes françaises les plus ensoleillées se situent en effet sur ce territoire.

Grâce à cette ressource propre, inépuisable et gratuite, tous les atouts sont là pour offrir aux entreprises et aux habitants une énergie plus compétitive.
Depuis 2016, l’énergie produite par le solaire sur le territoire est devenue moins coûteuse que l’énergie importée depuis le réseau national.
D’ici 3 ans, son coût sera encore probablement divisé par deux !
En jouant un rôle central dans le développement de la production de l’énergie solaire, Tenergie, ainsi que toute la filière solaire, porte l’ambition de faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur une région autosuffisante en énergie.
Partenaire des territoires pour les accompagner vers un nouveau modèle énergétique, Tenergie a déjà investi plus de 500 millions d’euros dans les énergies renouvelables et va, d’ici 2020, en investir 500 millions supplémentaires.

Une ambition forte : faire de PACA une région autosuffisante en énergie

Le solaire, un secteur aux nombreux bénéfices pour le territoire
Tenergie s’affirme comme un levier de développement majeur du territoire, créateur d’emplois durables et non délocalisables, et acteur de la rénovation et de la valorisation du patrimoine régional.
Tenergie contribue ainsi au développement économique de la région, grâce à :
■ La création d’emplois durables non délocalisables : Tenergie, c’est aujourd’hui 50 emplois directs et 300 indirects (sous-traitants, fournisseurs…)
■ La contribution annuelle à la fiscalité locale à hauteur de 2 millions d’euros chaque année
■ La rénovation du patrimoine et la baisse de leurs charges d’exploitation grâce aux revenus énergétiques, favorisant le développement à moyen-long terme des territoires


Tenergie, acteur incontournable de la transition énergétique

Tenergie est une véritable aventure entrepreneuriale fondée en 2008, par Nicolas Jeuffrain, Patrick Demaegdt et Marc Watrin.
Avec un chiffre d’affaires de 80 M€ en 2017 (dont 50 M€ de vente d’électricité), en progression de 100% chaque année, et un investissement total d’1 milliard d’€ d’ici 2020, Tenergie compte aujourd’hui un parc de plus de 250 centrales photovoltaïques et éoliennes, pour une puissance installée de 200 MWc et s’affirme ainsi comme l’un des premiers producteurs indépendants français d’énergies renouvelables.
Propriétaires de l’ensemble de ses centrales, installées dans le sud de la France, Tenergie étend son activité sur l’ensemble de l’arc méditerranéen.
L’entreprise regroupe aujourd’hui tous les métiers nécessaires à la réalisation des projets renouvelables :
■ La conception (bureau d’études interne)
■ Le financement (conseil juridique, comptable, fiscal et montage final)
■ La construction (maîtrise d’ouvrage)
■ L’exploitation (maintenance et suivi de production).
Grâce à ses solutions innovantes et son ingénierie internalisée, Tenergie peut installer des centrales de production sur une grande variété de lieux :
■ Hangars agricoles
■ Serres agricoles
■ Ombrières de parking
■ Toitures de bâtiments neufs ou existants
■ Parcs au sol...

Nicolas Jeuffrain
Entrepreneur dans l’âme, co-fondateur de nombreuses sociétés dont Voyageprivé.com, Nicolas Jeuffrain est passionné par les nouveaux défis.
Fort de son expérience dans dans le domaine des télécoms - qui a connu de profondes mutations avec l’arrivée de nouveaux acteurs, le changement des usages et des modèles économiques - il s’oriente alors, par conviction, vers l’énergie renouvelable, convaincu que le secteur va connaître des bouleversements semblables, et fonde Tenergie en 2008 avec Patrick Demaegdt et Marc Watrin.
Pascal Penicaud
Ancien d’EDF, désireux de participer à l’émergence des énergies renouvelables en France, Pascal Penicaud a rejoint Tenergie en 2010. Associé depuis 2011, il a occupé diverses fonctions au sein du groupe, avant d’en prendre la direction générale en 2016.

En savoir plus sur la serre du domaine Saint Vincent, producteur indépendant d’énergies renouvelables...


Dirigé par Laurent Chabert (40 ans) depuis 2014, l’EARL domaine Saint Vincent s’étend sur 16,5 hectares, répartis entre 5,5 hectares pour la culture des asperges (30%) et 11 hectares pour celle des courgettes (70%), pour un chiffre d’affaires total de 400 000 €. Employant 3 salariés à temps plein et 6 salariés saisonniers au moment de la récolte d’asperges (15 salariés saisonniers au moment de la récolte de courgettes), cette exploitation agricole produira et commercialisera la première année près de 80 tonnes/hectare de courgettes.
Répondant tant aux impératifs de production agricole qu’aux contr
aintes liées à l’installation de modules photovoltaïques, cette nouvelle construction se divise en deux unités de serre agricole (l’une de 26 700 m² de surface au sol, l’autre de 6 324 m² de surface au sol) pour s’adapter à l’entité foncière coupée en deux par une petite route communale.
Un travail tout particulier a été mené pour optimiser la ventilation de la serre grâce à un système d’ouverture de la toiture par le haut (en rotation autour des chéneaux) couplé à des ouvertures motorisées sur les 4 parois latérales.
Au niveau de la lumière, une toiture en chapelles asymétriques permet de laisser plus de place à la transmission lumineuse pour les plantes (espacement de 20 cm entre les modules, bandeau de 40cm en dessous des panneaux et usage d’un polycarbonate ondulé à haute performance spectrale qui permet de plus de diffuser la lumière de manière homogène).
Entièrement financée grâce à la vente de la production annuelle d’électricité verte à EDF (3,1 GWH envisagée), cette serre s’inscrit dans le cadre des objectifs de la France pour augmenter la part de production d’électricité issue d’énergies renouvelables et réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Une réalisation d’autant plus vertueuse quand on sait que la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ne produit que 10% de sa consommation finale en matière d’énergie et dépend fortement, à ce jour, des approvisionnements extérieurs.
« Nous partageons, avec des acteurs majeurs de l’énergie, l’analyse que ce territoire pourrait disposer d’une énergie 100% renouvelable d’ici 20 ans, à un coût de 50% moins élevé que l’actuel et pourrait devenir un territoire leader en Europe en matière d’énergie solaire  ».

UN BÂTIMENT ADAPTÉ AUX BESOINS AGRICOLES
■ Une structure en chapelles pour un espace de travail optimisé
■ Une charpente en acier galvanisé
■ Une hauteur de 5m pour le passage des engins agricoles

 

LES CHIFFRES CLÉS
DE TENERGIE
■ Créé en 2007 à Aix-en-Provence
■ Présent dans 2 pays
■ 100% indépendant
■ 1 milliard d’euros investis d’ici 2020
■ 50 salariés
■ 300 emplois indirects
■ 80 M- de CA consolidé en 2017
■ 200 MW en exploitation photovoltaïque et éolien
■ 212 MW en développement

LES CHIFFRES CLÉS DE LA SERRE « DOMAINE SAINT VINCENT »
■ production annuelle : 3,1 GWH
■ équivalent CO2 évitées : 271 T
■ Puissance installées : 2,1 MWc
■ Ensoleillement / productible : 1 418 kwh/kwc
■ 8 027 panneaux d’une puissance unitaire de 265 W

LES CHIFFRES CLÉS DE TENERGIE EN PACA
■ 52 réalisations représentant une puissance totale de 30 MWc sur tous supports confondus (au sol ou en toiture)
■ En 2018, Tenergie réalisera 100 MWc additionnels, contribuant à favoriser l’autonomie énergétique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

LA RÉGION PACA, UN TERRITOIRE QUI…
■ Affiche l’un des taux d’ensoleillement les plus élevés d’Europe
■ Abrite 8 des 10 villes françaises les plus ensoleillées
■ Dispose d’un taux d’exposition au vent particulièrement favorable


QUELQUES REALISATIONS DE TENERGIE
Parking ombrière Graulhet (81)- puissance : 1,1 MWc - 2016
Hangar Sigoyer (05)- puissance : 133 kWc - 2011
Serre Saint Cyprien (66) - puissance : 3 MWc - 2016

 

 

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

UN EMPLOI ?

Suivez-nous